ELECTIONS

 Élections régionales 2015: succès historique et 4 élus en Ille-et-Vilaine

Le Front National remporte une belle victoire en Bretagne : 19% des voix, une progression de 28.000 voix entre les deux tours, 12 élus au Conseil Régional. La liste du Front National fait la démonstration que le dynamisme est toujours de son côté.

En Ille-et-Vilaine, la liste conduite par Gilles Pennelle obtient 18,7 % des voix. 4 élus du département siégeront dans le nouveau Conseil Régional.

Le paysage politique Breton est profondément modifié. Jean-Yves Le Drian réalise certes un bon score. Il s’explique par le fait que le Parti Socialiste n’a jamais été combattu en Bretagne par les amis de Marc Le Fur. Celui-ci subit un cuisant échec électoral. Les républicains et les centristes ne peuvent plus prétendre incarner une alternative au PS en Bretagne.

Il appartient désormais au Front National de préparer l’après socialisme.

 !cid_883ADE1E-8645-4853-9B01-23B6796091DB

 Image-1

Élections départementales 2015 : enracinement confirmé pour le FN 35

 

Le FN est présent dans 5 cantons au second tour (Bain-de-Bretagne, Guichen, Dol-de-Bretagne, Montfort-sur-Meu et La Guerche-de-Bretagne).

IMG_0067

Élections sénatoriales 2014: un important succès pour le FN en Ille-et-Vilaine

photo Gilles Pennelle

Gilles Pennelle, secrétaire national du FN d’Ille et Vilaine, communique.

Le Front National se félicite de l’excellent résultat obtenu par la liste conduite par Gilles Pennelle en Ille-et-Vilaine aux élections sénatoriales. En effet, 81 grands électeurs (maire ou élus municipaux) ont voté pour cette liste, dans un scrutin pourtant très défavorable à notre mouvement. Ce score élevé (en 2008 la liste du FN avait obtenu 6 voix) révèle l’enracinement croissant du Front National en Bretagne et est très prometteur pour l’avenir.
Beaucoup d’élus ruraux ont tenu à témoigner leur soutien à une politique de défense de la ruralité et de l’identité de nos territoires. Le FN35 donne rendez-vous aux électeurs lors des élections départementales de mars prochain où il sera présent dans chaque canton d’Ille-et-Vilaine.

Liste Bleu Marine pour nos villes et nos villages
De gauche à droite : Virginie d’Orsanne, Philippe Miailhes, Sophie de Prat, Gilles Pennelle, Anne Vaneecloo, Henri Huet

De gauche à droite : Virginie d’Orsanne, Philippe Miailhes, Sophie de Prat, Gilles Pennelle, Anne Vaneecloo, Henri Huet

ÉLECTIONS EUROPEENNES 2014

En Ille-et-Vilaine, la progression est particulièrement nette. La liste conduite par Gilles Lebreton recueille 15,97 % des voix, très sensiblement supérieurs aux 12.39 % enregistrés par Marine Le Pen lors des élections présidentielles de 2012, et à des années-lumière des 2,60 % des Européennes de 2009 ! Mieux, Le Front National arrive en tête dans près de 1/3 des communes du département.

Sans titre fn_illeetvilaine

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2014

 

Résultats

2 ÉLUS A FOUGÈRES: UNE IMMENSE FIERTÉ POUR LA FÉDÉRATION 35 !

Le dimanche 30 mars restera comme un grand jour pour Fougères, et au-delà, pour toute la Fédération Front National d’Ille-et-Vilaine.

Avec près de 1500 électeurs et plus de 16,5 % des voix, la liste du Rassemblement Bleu Marine pour Fougères réalise une incontestable percée. Mieux, cette liste « Bleu-Blanc-Rouge » atteint des scores prodigieux dans certains bureaux de vote, et notamment près de 25 % des voix dans le bureau 13 des Bleuets.

Gilles Pennelle siègera au conseil municipal avec Virginie d’Orsanne. Il représentera également le Front National à la Communauté de communes.

La Fédération 35 leur fait part de ses vives félicitations, de son immense fierté et de son entière confiance quant à la qualité du travail qu’ils fourniront !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Gilles Pennelle et Virginie d’Orsanne, élus Front National à Fougères (35)

FOUGERES 2014 : EDITO DE CAMPAGNE DE GILLES PENNELLE

FOUGERES : L’ESPOIR  RENAIT !

Fougères cité ouvrière, Fougères cité commerçante, Fougères ville au patrimoine exceptionnel, Fougères ville de province dynamique … Qu’en ont-ils fait ? La classe politique locale PS/PC/UMP/Centristes/Verts a eu depuis des dizaines  d’années dans le pays de Fougères tous les pouvoirs. Le bilan est accablant : le chômage atteint des records, les jeunes quittent la ville, le centre-ville se désertifie, les impôts locaux explosent, l’immigration et l’insécurité progressent…

Il est grand temps de tourner la page. Fougères ne doit pas devenir une cité dortoir. Les Fougerais ont le droit de vivre et travailler au pays. Les élections municipales vont être l’occasion d’exprimer clairement qu’une autre politique est possible.

Il faut sanctionner l’équipe sortante qui a démontré son impuissance. La liste conduite par la candidate de l’UMP de Monsieur Copé ne peut en aucune manière incarner une alternative et un espoir pour les Fougerais. Elle n’en a d’ailleurs pas la volonté !

 La liste que je conduis est composée de Fougerais représentatifs de notre ville, de femmes et d’hommes nouveaux qui ne sont pas compromis dans les échecs passés. Elle est la seule alternative crédible à une équipe sortante  usée. Je mettrai fin aux promesses non tenues et proposerai une politique respectueuse des habitants et de leur porte-monnaie.

Les élections municipales se dérouleront au scrutin proportionnel. Vous êtes donc certains d’avoir des élus Rassemblement Bleu Marine / Front National qui exprimeront tout haut ce que vous pensez tout bas, des élus courageux qui dénonceront les copinages et le clientélisme et seront l’aiguillon d’un nouveau dynamisme.

Votez pour la liste Rassemblent Bleu Marine pour Fougères. Cette fois-ci vous ne serez pas déçus.

Gilles Pennelle

Tête de la liste Rassemblement Bleu Marine pour Fougères

MUNICIPALES 2014 – FOUGERES

3 QUESTIONS A GILLES PENNELLE, TETE DE LISTE BLEU MARINE

photo Gilles PennelleGilles Pennelle, vous êtes le Secrétaire Départemental du Front National d’Ille-et-Vilaine et son candidat à la mairie de Fougères. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Fils d’un ouvrier verrier, professeur d’histoire-géographie dans un lycée fougerais, je ne suis pas un politicien professionnel. Marié et père de famille nombreuse, j’ai 51 ans. Je suis un passionné, passionné par la politique, la vraie, celle qui est au service du bien public. J’aime profondément la France et son peuple. Je veux transmettre à mes enfants puis mes petits-enfants cet héritage fantastique que mes ancêtres m’ont légué. C’est le sens de mon combat. Bon vivant, je suis aussi très attaché à notre mode de vie aujourd’hui menacé. J’aime les plaisirs simples loin des délires des bobos qui représentent tout ce que je rejette.

Pourquoi vous lancer dans la bataille des municipales à Fougères ?

J’aime cette ville, son patrimoine historique et ouvrier. Ses habitants, héritiers d’un grand passé industriel, sont aujourd’hui abandonnés par les politiciens de droite et de gauche qui ne pensent qu’à leurs intérêts personnels. Les fougerais sont un exemple en Ille-et-Vilaine de cette France qui souffre et est oubliée. Je me sens proche d’eux, j’ai envie de me battre pour eux.

Fougères n’était pas une terre favorable au vote FN ; quels sont donc vos objectifs ?

Les choses sont en train de changer très vite. Marine LE PEN a déjà réalisé à Fougères près de 13% des voix aux présidentielles. L’accueil que lui ont réservé les fougerais le 26 octobre sur le marché a surpris tout le monde. La classe politique locale est inquiète, nous sommes en effet au cœur de l’actualité. Face à un maire sortant usé et une UMP inexistante, nous incarnons la seule nouveauté, le seul espoir des fougerais qui aiment leur ville et ne se résignent pas au déclin.

—————————–

MUNICIPALES 2014 – SAINT MALO

3 QUESTIONS A JEAN LOUIS ROBIN, TETE DE LISTE BLEU MARINE

JeanLouisRobin2Qui êtes-vous ?

Un homme libre et responsable. Inquiet de l’affaiblissement rapide, moral et économique de son pays. Je souhaite mettre mon expérience et mes valeurs au service du bien commun. Actuellement, j’exerce des mandats de conseiller municipal et président des services cantonaux aux personnes âgées. Je suis trésorier d’une association de sauvegarde du patrimoine dans les Côtes d’Armor. Agé de 62 ans, j’ai été cadre dirigeant de l’industrie pharmaceutique. Je suis marié, père de 8 enfants et 9 petits enfants.

Pourquoi Saint Malo ?

Breton par ma mère (région de Quimper), j’ai rejoint Saint Malo depuis plus de 25 ans. Saint Malo et ses habitants me ressemblent par leur esprit d’indépendance, d’entreprise, de liberté et de courage. L’initiative heureuse de Marine Le Pen de créer le Rassemblement Bleu Marine me permet, après Gérard de Mellon à Rennes, de rassembler sur une liste des hommes et des femmes qui partagent les valeurs de la France réelle et qui souhaitent les défendre dans la deuxième ville d’Ille-et-Vilaine.

Rassemblerez-vous les 43 colistiers nécessaires ?

Je suis très optimiste ! Il y a déjà eu des élus du FN à Saint Malo. De nombreuses personnes savent que les faits quotidiens nous donnent raison de nous engager et nous encouragent. Cette liste sera une liste d’ouverture permettant à tous ceux qui aiment la France et Saint Malo de me rejoindre et de me soutenir dans mon souhait sincère de défendre le bien commun dans la cité corsaire.

—————————–

MUNICIPALES 2014 – RENNES

3 QUESTIONS A GERARD DE MELLON, TETE DE LISTE BLEU MARINE

Gérard de MellonQui êtes-vous ?

Un homme libre et indépendant. Non encarté. J’ai été séduit par le discours nouveau de Marine Le Pen, et j’ai saisi la main qu’elle a tendu à tous ses “frères de patrie” (1) qui ne se résignent pas à l’affaiblissement de notre France, à l’abandon de sa souveraineté et à la perte de son identité. Déjà candidat aux dernières législatives dans la deuxième circonscription des Côtes d’Armor (Dinan), j’y ai quadruplé les voix du FN sous l’étiquette Rassemblement Bleu Marine. Âgé de 65 ans, je suis administrateur de sociétés, marié et père de 7 enfants.

Pourquoi Rennes ?

Je suis breton de vieille souche (ma famille est originaire de Pacé). La capitale régionale ne peut donc  me laisser indifférent. Mes parents ont habité la ville et mon grand-père y a même créé un quartier. Marine Le Pen m’a demandé d’y conduire aux municipales de 2014 une liste ouverte à tous les patriotes sincères. Le Rassemblement Bleu Marine doit être présent dans  la dixième ville de France.

Rassemblerez-vous les 61 colistiers nécessaires ?

J’en suis absolument convaincu. Cela a d’ailleurs déjà été le cas dans le passé. Nos idées et nos scores ont fortement progressé dans l’Ouest. Marine Le Pen  a su séduire par sa jeunesse et son discours ferme et convaincant. Sa politique d’ouverture et d’alliance convient particulièrement bien à nos régions traditionnellement modérées. Il n’y a aucune raison que Rennes échappe à ce mouvement. N’en déplaise aux résignés et aux défaitistes en tout genre. Nous avons de toute évidence le vent en poupe. Nous aurons donc nos 61 colistiers.

(1) son discours de la Baule de sept 2012

Haut de page