Julien MassonCommuniqué de Julien Masson, Responsable Front National de la 2ème circonscription d’Ille-et-Vilaine.

Depuis des mois, les riverains du square de Sibiu dans le quartier de la Bellangerais sont excédés. Le parc est en effet privatisé par une trentaine de racailles qui y interdisent l’accès afin de consommer et de continuer leur trafic de drogues tranquillement.

Lieu longtemps apprécié des Rennais pour des pique-niques autour du barbecue en pierre, des gouters d’anniversaire, les jeux des enfants après l’école,… les riverains sortent désormais la boule au ventre et les mamans rasent les murs. Agressions, insultes et obscénités quand des femmes se promènent bras nus l’été, coups de feu, menaces avec boules de pétanques et chaines de vélo… de jour comme de nuit la situation est invivable !

La municipalité socialiste est pourtant alertée depuis des mois mais comme le déplore un riverain « rien ne change ». Pire, après que des caméras aient été installées au centre commercial voisin, les dealers ont donc investi le parc et y sèment la terreur dans l’indifférence générale. La réaction des élus socialistes est surréaliste : « ils sont contents de savoir qu’ils sont là ! » (Sic).

Il est inadmissible que cette situation perdure, la peur doit changer de camp immédiatement. La réponse face à ces petits caïds qui pourrissent la vie des riverains doit être rapide et ferme. Le bilan de l’UMPS en la matière est un terrible échec.

Avec Marine Le Pen, le désarmement et la reprise en main des zones de non-droit par l’Etat seront une priorité. Les parents de mineurs délinquants récidivistes se verront supprimer le versement des aides sociales en cas de carence éducative manifeste. Les Rennaises et les Rennais attendent des actes !

Seul le Front National leur permettra de retrouver le calme et la tranquillité.