Vie du FN 35

Législatives en Ille-et-Vilaine : plus que jamais, vos candidats pour défendre la France !

1ère circonscription   2e circonscription     3e circonscription        4e circonscription

FullSizeRender MassonizeRender F333ullSizeRender  Fu444llSizeRender

 5e circonscription     6e circonscription     7e circonscription       8e circonscription

FullSi555zeRender Ful666lSizeRender FullSize777Render FullS888izeRender

Législatives : le FN 35 en ordre de bataille. La victoire en Marche !

Multiplication des rencontres avec les électeurs des 8 circonscriptions d’Ille-et-Vilaine, émissions TV, réunions militantes, actions de proximité sur les marchés, diffusion des tracts de campagne et affichages officiels… la Fédération est en ordre de bataille pour les Législatives des 11 et 18 juin.

Non seulement la victoire est possible, mais avec votre mobilisation, elle est même en marche !

Artticle35

 

Le FN d’Ille-et-Vilaine présente ses 8 candidats aux législatives, les députés de la future majorité Bleu-Marine !

17883647_1663608526983418_3422999690078644387_n

-1ère circonscription (Rennes sud) : Emeric Salmon, 43 ans, conseiller régional de Bretagne, ingénieur informatique.

-2e circonscription (nord-est de Rennes) : Julien Masson, 31 ans, collaborateur d’élus à la région et ancien attaché parlementaire du député LR Gilles Lurton, titulaire d’un master 2 en droit public.

-3e circonscription (Combourg, Montfort et nord de Rennes) : Justine Dieulafait, 19 ans, étudiante en droit.

-4e circonscription (Redon) : Christian Lechevalier, 60 ans, conseiller régional de Bretagne, professeur agrégé.

-5e circonscription (Vitré) : Andrée Marie Beauchamps, 65 ans, retraitée de la fonction publique territoriale.

-6e circonscription (Fougères) : Gilles Pennelle, 54 ans, professeur d’histoire-géographie, conseiller régional, conseiller municipal à Fougères, conseiller communautaire Fougères Agglo.

-7e circonscription (Saint-Malo) : Philippe Miailhes, 62 ans, colonel de gendarmerie en retraite, conseiller régional, chevalier de la Légion d’honneur, chevalier de l’Ordre national du mérite.

-8e circonscription (centre-ville et Ouest de Rennes) : Françoise Guillerme, 65 ans, enquêtrice expert qualité.

La Fédération FN 35 accueille Louis Aliot et se lance dans la bataille pour 2017

Huit jours après la rentrée politique de Marine Le Pen à Brachay, Gilles Pennelle, la Fédération 35 et l’ensemble des élus FN au Conseil régional de Bretagne accueillaient Louis Aliot, député européen et Vice-président de notre mouvement.

De très nombreux amis du Front National étaient réunis pour participer à cette journée conviviale et patriote et donner le coup d’envoi d’une bataille qui sera décisive pour la France, celle que nous aimons et qu’il nous faut protéger sous peine de disparition. Très fiers du chemin déjà parcouru et des grands succès enregistrés depuis près de trois ans, militants et sympathisants sont désormais entièrement tournés vers un objectif unique, celui de permettre à Marine Le Pen d’accéder à la Présidence du pays.

Merci à Louis Aliot d’avoir honoré la rentrée politique de notre Fédération de sa présence !

IMG_0398 IMG_0396

Grande Fête Champêtre le 11 septembre en présence de Louis Aliot. Prenez date !

!cid_EAFCAAA7-CC20-407E-8E75-93844F11FD5A

Nicolas Bay, Secrétaire Général du Front national, était à Rennes pour rencontrer élus, cadres et militants du mouvement en Bretagne.

bayCiWl5X3WwAEY-kI.jpg large

Bay2Sans titre Bay3Sans titre

Concert de la honte à Verdun : Gilles Pennelle adresse un courrier aux associations bretonnes d’anciens combattants

GillesCiQ7vUCXAAAXn0k.jpg large

Conseil municipal de Vern/Seiche : le Front National dénonce la position du Maire

Emeric

Communiqué de Emeric Salmon, Conseiller régional de Bretagne.

Le Maire de Vern-sur-Seiche, M. Didier Moyon, a convoqué ce jour un conseil municipal extraordinaire afin d’examiner une proposition de voeu demandant à l’Union Européenne d’en faire encore plus dans l’accueil des « migrants ».

Alors qu’aujourd’hui la France compte 6 Millions de chômeurs (toutes catégories confondues) et plus de 10 Millions de pauvres, il est temps de s’occuper des Français en priorité.

Le Front National a voulu, par sa présence pacifique, dans le public du Conseil Municipal, montrer son opposition ferme à la proposition du Maire.

VernFullSizeRender Vern2IMG_0074

Gilles Lebreton, notre député Européen, s’exprime sur la souveraineté de la France

Gilles Pennelle dans « La voix est libre »

Gilles Pennelle, un candidat sur le terrain

Pendant que Ouest-France se passionne quotidiennement pour les débats politiciens qui n’intéressent personne (Le Drian sera-t-il candidat ? Marc Le Fur gardera-t-il le soutien de l’UDI ?), Gilles Pennelle était mardi à Ploërmel et mercredi à Rennes à la rencontre du peuple sur le terrain.

Tractage auprès de commerçants dans les rues de Ploërmel

Marché 1

Réunion avec des militants du Morbihan à Guer

Marché 1

Gilles Pennelle discutant avec une Rennaise sur le marché Sainte Thérèse

Marché 1

Marine Le Pen au SPACE le 17 septembre 2015

Retrouvez ci-dessous deux vidéos réalisées pour le Front National par un professionel lors de la venue de Marine Le Pen au SPACE.

La visite du SPACE.


Compte Rendu par Gilles Pennelle de la venue de Marine.

Marine Le Pen au SPACE le 17 Septembre

Retrouvez ci-dessous la vidéo réalisée par Breizh-Info lors de la venue de Marine Le Pen au SPACE à Rennes le 17 septembre dernier.

Vous pourrez entendre dans cette vidéo l’intégralité du point presse.


Retrouvez également la vidéo réalisée par G.Bouchet (élu FN 44) toujours lors de la venue de Marine Le Pen au SPACE.

La submersion migratoire menace aussi la Bretagne !

Soutien aux agriculteurs Bretons qui vont manifester à Paris

photo Gilles PennelleGilles Pennelle, tête de liste Front National pour la Région Bretagne, communique :

La crise agricole, tout particulièrement en Bretagne, est sans précédent. Face à ce drame, le gouvernement est impuissant car tous les pouvoirs ont été transférés à Bruxelles. C’est pourquoi il en est réduit à multiplier les tables rondes, les discours et les enfumages. Le mécontentement gronde dans les campagnes. J’apporte tout mon soutien aux agriculteurs bretons qui vont se rendre à Paris pour le grand rassemblement du 3 septembre et demande aux Bretons de leur manifester leur soutien à partir de demain sur les routes de notre région.

De Fougères, Gilles Lebreton s’exprime sur la révolte des éleveurs

Crise de la filière porcine

photo Gilles PennelleGilles Pennelle, tête de liste Front National pour la Région Bretagne, communique :

Crise porcine bretonne :
Assez de bavardages et de tables rondes
Des réformes structurelles s’imposent

La filière porcine bretonne est en grave danger. Le refus des industriels d’acheter au marché de Plérin le porc à un prix permettant aux éleveurs de survivre révèle les véritables causes de cette situation très préoccupante. La politique de l’Europe de Bruxelles voulue et soutenue par le gouvernement socialiste et les dirigeants des Républicains et de l’UDI est en train de ruiner l’agriculture familiale bretonne et française. Les gesticulations médiatiques du ministre impuissant Le Foll n’y changeront rien.

Des réformes structurelles s’imposent : abrogation de la directive européenne détachement qui permet aux allemands ďabattre du porc avec une main ďoeuvre sous – payée, levée des sanctions européennes et rétablissement des relations économiques avec ľindispensable partenaire russe et adoption ďune législation mettant en place le patriotisme alimentaire dans les commandes de l’Etat et des collectivités locales.

Seul le Front National propose ce programme de bon sens.

La Bretagne est belle, il faut la préserver !

A l’heure des congés d’été, Gilles Pennelle s’adresse aux Bretons et revient sur l’actualité politique récente.

Crise de l’élevage en Bretagne

La réaction de Gilles Pennelle, tête de liste aux élections régionales en Bretagne

Succès de la fête du cochon de la Fédération FN35

La fédération FN d’Ille et Vilaine organisait le 5 juillet une fête champêtre pour ses adhérents et sympathisants. Cette fête a connu un formidable succès. Plus de 250 adhérents et sympathisants étaient présents pour le repas suivi des discours de Gilles Pennelle (secrétaire départemental et tête de liste aux élections régionales en Bretagne), Gilles Lebreton (député européen de la circonscription Ouest) et Nicolas Bay (Secrétaire général du Front National).

Retrouvez ci-dessous quelques photos de cet événement

La cuisson des cochons de lait

Marché 1

Le repas

Marché 1

Gilles Pennelle discutant avec Nicolas Bay, Gilles Lebreton et Henri Huet

Marché 1

Le FN 35 présent sur les marchés Rennais

Deux délégations du FN 35 étaient présentes sur le marché de Sainte-Thérèse mercredi 1er juillet et sur le marché des Lices samedi 4 juillet à Rennes. L’accueil de la population a été très positif.

Marché Sainte Thérèse

Marché 1 Marché 2

Marché des Lices

Marché 1 Marché 2

Elections Régionales: La campagne est lancée

Gilles Pennelle a lancé sa campagne régionale ce matin à 04H30
devant l’ex abattoir de GAD à Josselin

Josselin1

Josselin1

Josselin1

 

Déclaration de candidature remise à la presse

Une Bretagne Forte dans une France qui protège

Pour lancer officiellement la campagne du Front National pour les élections régionales en Bretagne, j’ai choisi de me rendre sur le site de l’ex-abattoir de GAD à Josselin et de rencontrer ses salariés. Le dossier GAD est emblématique des difficultés actuelles de la Bretagne, livrée à une mondialisation sauvage et frappée dans l’un des piliers de son économie : l’agro-alimentaire. La fermeture de l’abattoir de Lampaul-Guimiliau (+ de 800 suppressions d’emplois) et le désastreux plan social de celui de Josselin (225 licenciements annoncés dans des conditions humaines contestables) ont été une catastrophe sociale pour la Bretagne. Celle-ci a également révélé l’attitude méprisante du gouvernement qui, de Paris, insulta des salariés bretons licenciés.

Aujourd’hui c’est toute la filière porcine qui est frappée et menacée de disparition.

Cette situation alarmante touchant aussi d’autres pans entiers de l’économie bretonne me renforce dans l’idée que la Bretagne, pour préserver son modèle économique et son identité, a besoin d’une France forte. Non pas, bien sûr, d’un État bureaucratique et fiscaliste qui étouffe les talents des bretons, mais d’un État Français souverain qui protège la Bretagne de la concurrence économique déloyale, de l’insécurité et de l’immigration.

Je m’oppose à tous ceux qui tentent de faire croire aux Bretons que leur destin passe par un Conseil Régional renforcé et un État Français diminué.

Ce programme, voulu par l’Europe de Bruxelles, défendu aussi bien par la gauche bretonne que par le candidat de l’ex-UMP, livrerait la Bretagne toute nue à la mondialisation sauvage, détruisant ainsi son économie, son identité et ses particularismes.

Le Front National constate que le Conseil Régional s’est aujourd’hui transformé en une grosse machine technocratique dont l’action est devenue illisible. Il doit se recentrer sur quelques grandes missions. Parmi celles-ci, l’aménagement équilibré du territoire breton aujourd’hui menacé de déséquilibres graves.

Ce sera l’un des grands thèmes de ma campagne.

Le Front National, scrutin après scrutin, s’est imposé comme une grande force politique en Bretagne. Il sera au centre de la campagne pour les élections régionales et demain, avec un groupe d’élus nombreux, une force de propositions incontournable au sein du Conseil Régional de Bretagne.

Les Bretons peuvent compter sur ma détermination à défendre leur identité, leur cadre de vie, leur tranquillité et leur prospérité.

Josselin, le 10 juin 2015

Gilles Pennelle

Cambriolage du bar/tabac de Saint-Brice-en-Coglès – Nos campagnes livrées sans défense à la criminalité

photo Gilles PennelleGilles Pennelle, tête de liste Front National pour la Région Bretagne, communique :

Après Saint-Germain-en-Coglès, Coglès, Antrain, c’est aujourd’hui le bar/tabac de Saint-Brice-en-Coglès qui vient d’être cambriolé dans la nuit du 25 au 26 mai 2015. Malgré cette multiplication d’agressions et de cambriolages, les pouvoirs publics ne réagissent pas.

Le laxisme judiciaire mis en place sous Sarkozy avec la réforme Dati, et accentué avec les lois Taubira, est la principale cause de cette insécurité grandissante. Les auteurs de cambriolages savent désormais qu’ils ne risquent rien et qu’ils seront remis en liberté même s’ils sont arrêtés.

Le Front National réclame d’urgence le déploiement de forces de gendarmerie supplémentaires dans les zones rurales oubliées par la classe politique UMPS et l’application stricte du code pénal, c’est à dire l’emprisonnement des voyous.

Régionales 2015 : Interview de Gilles Pennelle tête de liste FN aux élections régionales en Bretagne

Protégeons la Bretagne de la mondialisation sauvage et de l’immigration

Source : Breizh Info

Retrait de la statue de Jean-Paul II – L’identité de la Bretagne attaquée

photo Gilles PennelleGilles Pennelle, tête de liste Front National pour la Région Bretagne, communique :

A la demande d’une association non représentative, le Tribunal Administratif de Rennes vient d’ordonner le retrait de la statue de Jean Paul II érigée en 2006 à Ploërmel.

A l’heure où les pouvoirs publics ferment les yeux sur les manifestations ostentatoires islamistes, y compris en Bretagne, on ne peut que condamner cette décision. C’est l’identité de la Bretagne, et donc des Bretons, qui est gravement attaquée.

Je tiens à apporter mon soutien aux élus et aux habitants de Ploërmel choqués par cette décision. Faudra-t-il demain, pour les mêmes raisons, supprimer nos croix et nos chapelles, si représentatives de nos paysages bretons ?

Maison de Maryvonne squattée à Rennes – Le Front National demande l’abrogation de la loi DALO

Communiqué d’Emeric Salmon – Responsable du Front National, Section Rennes

Depuis plusieurs semaines, des squatteurs occupent illégalement la maison de Maryvonne Thamin située 94 rue de Chatillon à Rennes.

Cette occupation a été rendue possible par l’application de la loi DALO mise en œuvre par Christine Boutin, ministre sous la présidence de Jacques Chirac.

Le Front National dénonce l’attitude des pouvoirs publics qui mobilisent les forces de l’ordre pour protéger les squatteurs. Celles-ci ont bien d’autres missions plus importantes à mener pour assurer la sécurité de nos concitoyens.

Le Front National condamne d’autre part la position de la ville de Rennes qui déclare que «Mme Thamin n’est pas dans une situation d’urgence» et que «la ville de Rennes épaule déjà l’Etat quand il se montre dans l’impossibilité de loger des publics prioritaires, comme les demandeurs d’asile et les migrants».

Le Front National demande l’évacuation immédiate des squatteurs et l’abrogation de la loi DALO. Cette maison doit revenir d’urgence à sa légitime propriétaire.

Mise à jour du 06 mai 2015 : Ouest-France publie mon communiqué

Rennes

Travail du dimanche – L’UMPS brade le repos dominical

Suite à l’accord sur le travail dominical dans le Pays de Rennes, Ouest-France publie mardi 28 avril un communiqué du Front National

Rennes

1er Mai 2015

1er Mai

Vidéo surveillance à Fougères – Une mesure coûteuse, inefficace, démagogique et …liberticide

Virgine d’Orsane et Gilles Pennelle, Conseillers Municipaux Front National de Fougères communiquent :

Le projet de la majorité de gauche d’installer dans Fougères des caméras de surveillance est d’abord révélateur d’une réalité longtemps niée par le Maire : l’existence d’une délinquance problématique qui coûte cher et perturbe la vie des citoyens paisibles.

Cette réponse n’est cependant pas adaptée. Aider à identifier les délinquants pour permettre leur arrestation serait une bonne chose si la justice laxiste de Madame Taubira ne les remettait pas immédiatement en liberté !

D’autre part, ce dispositif coûteux (110 000 euros d’installation et 10 000 euros d’entretien annuel !) sera inefficace. Comme partout, les délinquants changeront bien évidemment de quartiers pour commettre leurs forfaits …

Au-delà de ces remarques, les élus FN attirent l’attention des Fougerais sur ce qu’il faut bien appeler une dérive liberticide qui consiste dans notre société à tout écouter, tout filmer, tout surveiller et tout contrôler. La loi renseignements du gouvernement Valls est, à ce sujet, très inquiétante. Ce sont nos libertés individuelles et notre intimité qui sont réellement menacées.

Pour lutter efficacement contre la délinquance, il faut renforcer les moyens de la Police et tout simplement appliquer la loi, c’est-à-dire condamner sévèrement les voyous. Mais cela, la gauche ne le veut pas et propose donc des gadgets pour tenter de répondre à la légitime inquiétude des citoyens.

EMPLOIS MENACÉS CHEZ RÉBILLON GRANITS – Les mêmes causes produisent les mêmes effets

photo Gilles PennelleCommuniqué de Gilles Pennelle – Membre du Bureau Politique du Front National – Conseiller Municipal de Fougères

Après Chauvigné, Montours, Saint-Marc-le-Blanc, ce sont les granits RÉBILLON de Saint-Brice-en-Coglès et de Baillé qui ont déposé le bilan. Leur reprise partielle menace directement 37 emplois. Pour les monuments funéraires et la voierie, le granit breton est partout remplacé par le granit chinois à bas coût.

Cette situation n’est pas une fatalité. Elle est la conséquence directe des choix politiques et économiques des élus UMP/UDI/PS. Ils ont fait disparaitre nos frontières économiques et livré nos entreprises (dont celles du Pays de Fougères) à la concurrence sauvage de pays et d’entreprises qui n’ont pas les mêmes règles qu’elles.

De plus, en adoptant à Paris et à Bruxelles des lois interdisant la préférence nationale, ils ont favorisé les entreprises étrangères sur les marchés publics des collectivités locales.

Dans le Pays de Fougères, les élus de la classe politique UDI, UMP et PS font semblant de s’indigner à chaque nouvelle fermeture d’entreprise alors qu’eux-mêmes ou leurs amis votent à Paris et à Bruxelles les lois et les directives qui détruisent nos emplois. Le cas de Thierry Benoit, député et européiste convaincu, est emblématique.

Le Front National réclame d’urgence le rétablissement des taxes douanières aux frontières, la mise en place d’une politique volontariste de réindustrialisation de la France, l’instauration de la préférence nationale dans les marchés publics des collectivités locales.

Il en va de la survie de nos entreprises !

Gilles Lebreton en débat à Rennes face à Yannick Jadot (EELV)

Gilles Lebreton

Bilan des élections départementales

Le Front National s’implante à Rennes

Suite à une interview de Romain Pasquier (chercheur au CNRS) paru le 31 mars, Ouest-France publie mercredi 1er article la réaction du Front National

Bain de Bretagne

Élections Départementales – Un succès sans précédent pour le Front National en Bretagne

photo Gilles PennelleCommuniqué de Gilles Pennelle – Membre du Bureau Politique du Front National – Responsable régional Bretagne

Les élections départementales ont été pour le Front National en Bretagne un grand succès. Avec un score historique de 18,3% sur l’ensemble du territoire breton et onze seconds tours, la démonstration a été faite que le Front National est maintenant une grande force politique avec laquelle il faudra compter demain.

Le Front National constate que ses candidats au second tour ont considérablement augmenté leurs scores qui dépassent très souvent les 30% des voix.

Grâce à un mode de scrutin injuste et à une tambouille électorale dont ils ont le secret, l’UMP et le PS parviennent à se partager le pouvoir dans les quatre départements bretons. Leur forteresse est cependant ébranlée. D’accords sur l’essentiel, ils ne résoudront aucune des difficultés de la Bretagne, menacée par la mondialisation sauvage imposée par l’Europe de Bruxelles.

En décembre prochain auront lieu les élections régionales. Cette fois-ci, grâce à la proportionnelle, le Front National aura de nombreux élus et portera enfin au sein de l’Assemblée Régionale les aspirations des bretons qui lui font confiance.

Soirée électorale – Gilles Pennelle sur France 3 Bretagne

photo Gilles PennelleGilles Pennelle sera en direct dimanche 29 mars à 22H15 sur France 3 Bretagne face à Pierrick Massiot, président PS de la région Bretagne et Marc Le Fur, tête de liste UMP pour l’élection régionale en Bretagne.

Haut de page