Elections Législatives

2ème tour dans la 6ème circonscription d’Ille-et-Vilaine : un candidat « En Marche » ça va ! Deux, bonjour les dégâts !

GillesCommuniqué de Gilles Pennelle, Président du groupe des élus FN au Conseil régional de Bretagne, Secrétaire départemental du Front National en Ille-et-Vilaine.

Dans la 6ème circonscription comme ailleurs, l’abstention bat des records ! Les causes sont nombreuses : lassitude des électeurs, résultats de l’élection annoncés dans les grands médias nationaux avant même le vote, scrutin majoritaire injuste… Le Front National en souffre particulièrement.

Je remercie les 5303 électeurs qui ont voté pour ma candidature.

Je leur demande de ne pas voter pour les deux candidats restés en lice. Tous les deux « macron-compatibles », ils ne peuvent pas recevoir les suffrages des électeurs patriotes.

Thierry Benoit est un ennemi déclaré du Front National, il a soutenu l’implantation des immigrés dans le Pays de Fougères et veut donner encore plus de pouvoir aux technocrates de Bruxelles.

Je continue bien évidemment le combat au service de la France et des Français. Rien n’éteindra la flamme de la Résistance Française.

2ème circonscription – 2ème tour : bonnet-blanc blanc-bonnet

Julien MassonCommuniqué de Julien Masson, candidat Front National dans la 2ème circonscription d’Ille-et-Vilaine.

Le 1er tour des élections législatives, conformément à la logique institutionnelle, a vu un fort engouement pour les candidats du président élu. Je tiens à remercier vivement
tous les habitants de la 2ème circonscription qui se sont déplacés pour soutenir ma candidature. Ils peuvent être fiers de ne pas avoir succombé au miroir aux alouettes que constitue le mouvement « En Marche ».

Plus d’un Français sur deux n’a pas voté hier. Le nouveau président est loin de susciter une réelle adhésion du peuple français: la République est En Marche funèbre mais elle
ne le sait pas encore. Les 450 000 bretons qui ont voté Marine Le Pen aux présidentielles ne seront donc pas représentés. Seule la proportionnelle, comme nous l’avons toujours proposé, permettra à l’Assemblée d’être vraiment nationale et fera retrouver le chemin des urnes aux Français.

Quant aux deux candidats finalistes sur la 2ème circonscription, l’une est la candidate officielle d’Emmanuel Macron, l’autre est Macron-compatible. Ils étaient d’ailleurs sur
la même liste aux élections régionales de 2015. Bonnet-blanc blanc-bonnet.

1ère circonscription – 2ème tour : deux candidats, aucun choix !

EmericCommuniqué de Emeric Salmon, Conseiller régional de Bretagne, candidat Front National dans la 1ère circonscription d’Ille-et-Vilaine.

Dans la 1ère circonscription d’Ille-et-Vilaine, l’abstention massive et la vague de « La République En Marche » ont tout emporté comme dans le reste de la France.

Madame Chapdelaine, qui avait « créé » Monsieur Laabid en finançant ses associations via sa réserve parlementaire, se retrouve éjectée de l’élection dès le 1er tour.

Monsieur Leblond, quant à lui totalement Macron compatible, ne peut pas représenter l’espoir des électeurs patriotes qui se sont portés sur ma candidature.

J’appelle donc ces 2.892 électeurs, que je remercie vivement, de ne pas faire de choix entre deux candidats qui, élus députés, soutiendraient la politique néfaste de Monsieur Macron.

Les députés patriotes seront les seuls à pouvoir protéger la France !

Législatives en Ille-et-Vilaine : plus que jamais, vos candidats pour défendre la France !

1ère circonscription   2e circonscription     3e circonscription        4e circonscription

FullSizeRender MassonizeRender F333ullSizeRender  Fu444llSizeRender

 5e circonscription     6e circonscription     7e circonscription       8e circonscription

FullSi555zeRender Ful666lSizeRender FullSize777Render FullS888izeRender

Alors que nos éleveurs se meurent, stop à la préférence étrangère !

Aux côtés de Philippe Miailhes et son suppléant Henry Huet à Dinard (35), candidats Front National dans la 7ème circonscription d’Ille-et-Vilaine lors des législatives des 11 et 18 juin, Gilles Pennelle dénonce l’installation, par l’Etat, d’immigrés africains (que des hommes, et non des « femmes et enfants qui fuient la guerre » !), sans aucune consultation des habitants qui vont pourtant en payer les frais !

Partagez cette vidéo sur vos réseaux sociaux

Législatives : le FN 35 en ordre de bataille. La victoire en Marche !

Multiplication des rencontres avec les électeurs des 8 circonscriptions d’Ille-et-Vilaine, émissions TV, réunions militantes, actions de proximité sur les marchés, diffusion des tracts de campagne et affichages officiels… la Fédération est en ordre de bataille pour les Législatives des 11 et 18 juin.

Non seulement la victoire est possible, mais avec votre mobilisation, elle est même en marche !

Artticle35

 

Législatives : rendez-vous nombreux le 2 juin à 20h00 à Fougères en compagnieprésence de Gilles Lebreton !

18664404_1728722170472053_4329587094219967613_n

Du rififi chez les Marcheurs !

Julien MassonCommuniqué de Julien Masson, candidat Front National dans la 2ème circonscription d’Ille-et-Vilaine.

Après le psychodrame Gaspard Gantzer qui a finalement renoncé de peur de ne plus voir la Rotonde, le feuilleton continue pour « En Marche ». Une habitante de La Chapelle-des-Fougeretz a d’abord été investie jusqu’à ce qu’elle apprenne par la presse que c’est finalement Laurence Maillart-Méhaignerie qui était choisie…. l’imbroglio est total, la candidate sélectionnée attire déjà les foudres de son propre camp, des militants appelant à son retrait.

Un tel bricolage d’appareils visant in fine à placer l’épouse du neveu de Pierre Méhaignerie n’est pas digne des attentes de nos compatriotes de la 2ème circonscription d’Ille-et-Vilaine. Celle-ci avait demandé l’investiture UDI avant de se rabattre sur « En Marche » où elle est également loin de faire l’unanimité… Ces investitures macronistes font preuve une nouvelle fois d’un amateurisme flagrant.

J’ai déjà eu l’occasion de proposer la candidature de Bertrand Plouvier dans le cadre d’une fusion LREM « Les Républicains En Marche ». Cette possibilité est d’autant plus d’actualité puisque le nouveau Premier Ministre est juppéiste comme Bertrand Plouvier. C’est aussi son ami Bruno Le Maire, dont il vantait le pseudo « renouveau » pour prendre la tête de l’UMP, qui vient d’être nommé Ministre de l’Economie.

Bertrand Plouvier ne peut donc en aucun cas incarner une opposition crédible au quinquennat Macron: ce sont les mêmes.

Pour un nouvel espoir, une opposition constructive et déterminée, les Français enverront des députés patriotes au Palais Bourbon !

Le boycott de 11 millions de Français !

EmericCommuniqué de Emeric Salmon, Conseiller régional de Bretagne, candidat Front National dans la 1ère circonscription d’Ille-et-Vilaine.

Ce mardi 16 mai, à l’initiative d’un collectif de 17 associations, était organisé un grand débat, largement médiatisé, sur la solidarité.

Quelle n’est pas notre surprise de voir des invités, tous candidats aux élections législatives, des Républicains, de La République en Marche, du Parti Socialiste et de la France Insoumise. Aucun représentant du Front National n’y a été invité !

Doit-on rappeler à ces 17 associations grassement subventionnées, que boycotter le premier parti d’opposition est un scandale démocratique ?

Doit-on leur rappeler que les subventions qu’elles touchent proviennent aussi des impôts des 11 millions d’électeurs Front National qu’elles honnissent tant ?

Doit-on enfin leur rappeler que, bien que la campagne ne soit pas officiellement commencée, il est de coutume d’accorder une équité de traitement entre les différentes sensibilités politiques ?

Décidément, à Rennes, la démocratie est bien malade…

Edouard Philippe à Matignon : LRPS en Marche !

Julien MassonCommuniqué de Julien Masson, candidat du Front National dans la 2ème circonscription d’Ille-et-Vilaine.

Le juppéiste Edouard Philippe, Maire « Les Républicains » du Havre, vient d’être nommé Premier Ministre par Emmanuel Macron. Nous avons donc l’héritier de François Hollande comme Président et l’ancien porte-parole de Alain Juppé comme Premier Ministre… Une vingtaine d’élus LR ont d’ailleurs appelé à répondre favorablement à « la main tendue » du nouveau Président de la République.

Les masques tombent, L’UMPS s’assume enfin totalement !

J’invite donc Monsieur Bertrand Plouvier, juppéiste comme notre nouveau Premier Ministre, à demander l’investiture En Marche en remplacement de Gaspard Gantzer afin de fusionner LR-EM : « Les Républicains En Marche ». Il s’agirait d’un choix d’une grande clarté pour les habitants de notre circonscription, un choix logique puisqu’il s’est
empressé d’annoncer qu’il voterait Macron dès le soir du 1er tour de la Présidentielle.

Face à la casse sociale, à la soumission à l’Union européenne et à Mme Merkel, au laxisme migratoire promis par Emmanuel Macron et Edouard Philippe, les députés patriotes incarnent l’espérance, la véritable alternative à ce quinquennat qui s’annonce particulièrement douloureux pour les Français.

Législatives : le recyclage en marche !

Julien MassonCommuniqué de Julien Masson, candidat du Front National dans la 2ème circonscription d’Ille-et-Vilaine.

L’ancien Ministre d’Hollande, Emmanuel Macron, vient de parachuter son ancien collègue conseiller-communication d’Hollande dans la 2ème circonscription d’Ille-et-Vilaine.

Le choix de Gaspard Gantzer, ancien soutien de DSK, de Aubry, ancien conseiller de Fabius et « archétype du bobo parisien sûr de lui » selon la presse, montre une nouvelle fois que la Hollandie se recycle naturellement dans la Macronie.

Face au bébé Hollande et au Juppéiste Bertrand Plouvier qui s’est empressé d’annoncer qu’il voterait Macron dès le soir du 1er tour, je serai le seul véritable opposant à ce système socialiste dont les Français ne veulent plus. J’invite les habitants de la 2ème circonscription qui ont cru à l’arnaque marketing du mouvement « En Marche » à ouvrir les yeux et à tourner la page du système, de ses trahisons et compromissions.

Avec moi, faites le choix de défendre la France.

Le Député Thierry Benoit : modèle de girouette politique !

GillesCommuniqué de Gilles Pennelle, Président du groupe des élus FN au Conseil régional de Bretagne, Secrétaire départemental du Front National en Ille-et-Vilaine.

Thierry Benoit a annoncé pour la 3ème fois sa candidature pour les législatives.

Véritable girouette politique sans conviction réelle (il a soutenu Juppé, puis Fillon, lâché Fillon, soutenu de nouveau Fillon et enfin Macron), son programme se résume à une formule : « je veux rester député » !

Comment, après s’être engagé auprès de Macron et avoir salué chaleureusement son élection, pourra-t-il combattre sa politique à l’Assemblée Nationale ?

Les Français ne veulent plus de ces pratiques politiciennes. Ils aspirent à un profond renouvèlement de la classe politique.
Thierry Benoit incarne le passé, l’immobilisme et les combines d’appareil.

Il doit être sanctionné les 11 et 18 juin prochain.

Haut de page