Elections

Le FN à la conquête de l’Ouest !

Une équipe de l’émission Envoyé Spécial de France 2 a suivi Gilles Pennelle et les militants du Front National pendant les tous derniers jours de campagne des Présidentielles.

Découvrez ou redécouvrez ce reportage

Partagez-le sur vos réseaux sociaux

 

Réaction de Gilles Pennelle après le 2nd tour de la Présidentielle

Gilles Pennelle : « Jamais notre mouvement n’a eu autant d’électeurs ».

Marine Le Pen a perdu, êtes-vous déçu ?
Non, car 11 millions de Français ont voté pour elle. Jamais notre mouvement n’a eu autant d’électeurs. Et beaucoup de nouveaux électeurs ont voté pour nous pour la première fois. C’est une victoire historique. Parallèlement, nous vivons aussi la plus grande escroquerie de l’histoire. Monsieur Macron et En Marche ! ont été montés par une oligarchie massivement rejetée et qui se maintient au pouvoir.

Pour vous, c’est donc François Hollande qui a gagné ?
Oui, alors qu’il était massivement rejeté par les Français. Jean-Yves Le Drian est d’ailleurs la preuve de l’escroquerie politique qu’est M. Macron. Il fait partie lui-même de « l’establishment », et il est monté sur le pont de M. Macron pour être sur le même bateau. Les Français voulaient changer de visages et en fin de compte, ils vont se retrouver avec les mêmes.

Marine Le Pen ne paie-t-elle pas sa mauvaise prestation lors du débat de l’entre-deux tours ?
Je ne le crois pas. Le débat n’a pas eu d’influence, même s’il a suscité beaucoup de commentaires.

Comment analysez-vous les résultats en Bretagne ?

Nous savons bien que la Bretagne est pour nous une terre plus difficile qu’ailleurs. Mais jamais autant de Bretons n’auront voté pour nous. C’est un socle solide pour l’avenir. C’est encourageant, d’autant qu’il y a beaucoup de primo-votants.

Croyez-vous en une dynamique favorable au FN pour les législatives ?
Oui, car le camp des Républicains et des centristes est discrédité. Ils vont combattre Macron alors qu’ils l’ont soutenu pendant quinze jours. Par définition, les Français vont nous faire confiance pour être la véritable opposition.

Y compris en Bretagne ?
Le paysage politique est complètement éclaté. La France Insoumise n’a pas disparu. On pourra avoir de nombreuses triangulaires dans les circonscriptions, comme celle dans laquelle je serai candidat (6ème circonscription d’Ille-et-Vilaine).

Ces résultats ne sont-ils pas encore une fois le signe du fameux « plafond de verre » pour le Front national ?
Nous allons travailler pour le faire disparaître et profiter du profond renouvellement du paysage politique français pour rassembler plus large tous les patriotes.

En Bretagne, Marine Le Pen réalise de mauvais scores dans les villes. Cela ne constitue-t-il pas un handicap pour un parti qui veut remporter des élections majeures ?
C’est un de nos soucis. Il y a la France des villes et la France des campagnes. C’est à cette France-là, qui souffre, que je pense car ce sont des gens abandonnés.

Source: Le Télégramme – 8 mai 2017

Présidentielle : Marine Le Pen en visite à Dol-de-Bretagne

A 3 jours du 2nd tour, Gilles Pennelle était l’invité du journal télévisé de France 3 Bretagne

Le 7 mai, choisissez la France !

IMG_1118 IMG_1119

Gilles Pennelle en débat sur TVR

A l’occasion de cet entre-deux tour, Gilles Pennelle débattait avec un représentant de Macron, le candidat de l’Elysée et de toutes les vieilles godasses de la politique françaises qui ont échoué depuis 40 ans.

Revivez et partagez l’émission

.

Face à Emmanuel Hollande, les Patriotes doivent se mobiliser !

GillesCommuniqué de Gilles Pennelle, Président du groupe des élus FN au Conseil régional de Bretagne, Secrétaire départemental du Front National en Ille-et-Vilaine.

En dépit d’une campagne hostile menée par un système coalisé, Marine Le Pen a remporté hier une grande victoire.

En Bretagne, avec 306.642 voix, Marine Le Pen bat un nouveau record. La percée dans la ruralité est impressionnante : 181 communes bretonnes ont en effet placé la candidate des patriotes en tête !

La France qui souffre, qui a été oubliée, a clairement exprimé son choix.

Face à Emmanuel Macron, candidat de François Hollande, des banques, des technocrates de Bruxelles et des partisans de l’immigration massive, il faut que tous les Patriotes, quel que soit leur vote du 1er tour, se mobilisent autour de Marine Le Pen.

Il y va de la survie de la France, de son modèle économique, social et culturel et de notre mode de vie Français.

Avant le 1er tour des présidentielles, l’appel de Gilles Pennelle à tous les bretons !

Communautarisme, insécurité et ruine économique : c’est cette France là que vous voulez ?

Pour en finir avec le chaos immigrationniste et l’islamisme, une seule solution :
votez Marine et partagez massivement cette vidéo !

Gilles Pennelle était l’invité du 19/20 de France 3 Bretagne

 

Le FN d’Ille-et-Vilaine présente ses 8 candidats aux législatives, les députés de la future majorité Bleu-Marine !

17883647_1663608526983418_3422999690078644387_n

-1ère circonscription (Rennes sud) : Emeric Salmon, 43 ans, conseiller régional de Bretagne, ingénieur informatique.

-2e circonscription (nord-est de Rennes) : Julien Masson, 31 ans, collaborateur d’élus à la région et ancien attaché parlementaire du député LR Gilles Lurton, titulaire d’un master 2 en droit public.

-3e circonscription (Combourg, Montfort et nord de Rennes) : Justine Dieulafait, 19 ans, étudiante en droit.

-4e circonscription (Redon) : Christian Lechevalier, 60 ans, conseiller régional de Bretagne, professeur agrégé.

-5e circonscription (Vitré) : Andrée Marie Beauchamps, 65 ans, retraitée de la fonction publique territoriale.

-6e circonscription (Fougères) : Gilles Pennelle, 54 ans, professeur d’histoire-géographie, conseiller régional, conseiller municipal à Fougères, conseiller communautaire Fougères Agglo.

-7e circonscription (Saint-Malo) : Philippe Miailhes, 62 ans, colonel de gendarmerie en retraite, conseiller régional, chevalier de la Légion d’honneur, chevalier de l’Ordre national du mérite.

-8e circonscription (centre-ville et Ouest de Rennes) : Françoise Guillerme, 65 ans, enquêtrice expert qualité.

Gilles Pennelle – Journal du SD – N°10

Ouest France : après les sénatoriales, des cantonales explosives

CLIQUEZ SUR L’ARTICLE

article_de_presse_sénatoriales

Elections sénatoriales en Ille-et-Vilaine : un beau dimanche pour le Front National

Élections sénatoriales : un important succès pour le FN en Ille-et-Vilaine

photo Gilles Pennelle

Gilles Pennelle, secrétaire national du FN d’Ille et Vilaine, communique.

Le Front National se félicite de l’excellent résultat obtenu par la liste conduite par Gilles Pennelle en Ille-et-Vilaine aux élections sénatoriales. En effet, 81 grands électeurs (maire ou élus municipaux) ont voté pour cette liste, dans un scrutin pourtant très défavorable à notre mouvement. Ce score élevé (en 2008 la liste du FN avait obtenu 6 voix) révèle l’enracinement croissant du Front National en Bretagne et est très prometteur pour l’avenir.
Beaucoup d’élus ruraux ont tenu à témoigner leur soutien à une politique de défense de la ruralité et de l’identité de nos territoires. Le FN35 donne rendez-vous aux électeurs lors des élections départementales de mars prochain où il sera présent dans chaque canton d’Ille-et-Vilaine.

Une liste « Bleu Marine pour nos villes et nos villages » aux élections sénatoriales : un besoin et une nécessité

Lors des élections Européennes du 25 mai dernier, la liste du FN arrivait en tête dans 176 communes d’Ille-et-Vilaine. Ce résultat traduisait clairement le besoin des habitants des bourgs et des villages de notre département de tourner le dos à la classe politique UMPS/UDI, responsable de la désertification rurale, et la confiance qu’ils accordaient à Marine Le Pen et au Front National pour assurer la survie de nos territoires ruraux.

La constitution d’une liste Bleu Marine pour nos villes et nos villages pour les élections sénatoriales vient répondre à ce besoin et à la nécessité de renouvellement, de vérité et de courage politique, que seul le Front National est aujourd’hui en capacité d’offrir aux français.

Liste Bleu Marine pour nos villes et nos villages
De gauche à droite : Virginie d’Orsanne, Philippe Miailhes, Sophie de Prat, Gilles Pennelle, Anne Vaneecloo, Henri Huet

De gauche à droite : Virginie d’Orsanne, Philippe Miailhes, Sophie de Prat, Gilles Pennelle, Anne Vaneecloo, Henri Huet

1.    Gilles Pennelle, 52 ans – Professeur d’Histoire, Conseiller Municipal de Fougères, Élu de Fougères Communauté
2.    Virginie d’Orsanne, 44 ans, Chef d’entreprise, Conseillère Municipale de Fougères
3.    Philippe Miailhes, 60 ans, Colonel de Gendarmerie (ER), Chevalier de la Légion d’Honneur
4.    Sophie de Prat, 52 ans, Commerçante, Mère de famille
5.    Henri Huet, 63 ans, Retraité de la métallurgie
6.    Anne Vaneecloo, 43 ans, Juriste

Sénatoriales du 28 septembre : Gilles Pennelle s’adresse aux Grands électeurs d’Ille-et-Vilaine

Gilles-Penelle-Bretons-fevrier-2014-2A 3 semaines du scrutin sénatorial, Gilles Pennelle, tête de liste « Bleu Marine pour nos villes et nos villages » dresse un état des lieux et s’adresse aux Grands électeurs d’Ille-et-Vilaine.

LE POUVOIR DES MAIRES REMIS EN CAUSE

Le pouvoir communal est aujourd’hui menacé par une réforme territoriale voulue par les politiciens parisiens à la solde des technocrates européens. Le Maire est aujourd’hui l’élu préféré des Français, ils veulent cependant diminuer ses prérogatives ! La baisse des dotations de l’État a déjà entamé ce processus.

NON A LA DISPARITION DES DÉPARTEMENTS

Le Front National, lui, est très attaché au pouvoir et au rôle des élus municipaux. Il s’oppose aussi à la disparition des départements, structures qui ont fait leurs preuves et qui doivent rester les partenaires et interlocuteurs privilégiés des communes.

UN PLAN MARSHALL POUR LES ZONES RURALES

Les élus du Front National au Sénat combattront de toutes leurs forces pour le maintien des services publics dans les zones rurales, pour la défense d’une agriculture familiale viable et pour la préservation de la beauté de nos paysages. Ils proposeront un véritable « plan Marshall » pour nos campagnes afin de les revitaliser. L’argent public englouti en pure perte dans les banlieues, territoires privilégiés aussi bien par l’UMP que par le PS, sera redistribué en partie aux communes rurales.

NON A UN TERRITOIRE A DEUX VITESSES

En Ille-et-Vilaine, la forte métropolisation sur l’agglomération rennaise risque de vider d’immenses territoires de notre département de leurs activités et de leurs habitants. Il est temps de donner la priorité à un aménagement équilibré.

L’ALTERNATIVE A UNE CLASSE POLITIQUE USÉE

Le 28 septembre, voter pour « la liste Bleu Marine pour nos villes et nos villages » c’est faire la preuve de votre attachement à la ruralité, à l’identité de nos territoires et au maintien du pouvoir communal. C’est aussi sanctionner une classe politique qui a échoué et qui n’incarne plus notre avenir. C’est enfin corriger l’injustice qui prive des millions d’électeurs français d’une réelle représentativité au Parlement.

Je compte sur votre aide et votre soutien.

Gilles Pennelle

Haut de page